Trans Pyr’ et HRP : Refuge à Alos d’Isil !

Avant de détailler ce pur scoop, remercions Isabelle qui nous en a informé et a joint à son propos les extraits de l’article paru dans un supplément de Sud-Ouest.

Il y a donc un refuge à Alos d’Isil  ! Gageons que même Georges Véron n’aurait pas osé imaginer pareil événement…

Depuis août 2014, un refuge de 20 places a ouvert ses portes dans le haut du hameau. Oscar Vidal, le gardien, ne fait pas de repas mais il vend quelques produits de base et le refuge dispose d’une cuisine équipée. Il sera donc possible dans tous les cas de se préparer une énorme platée de pâtes, assortie de quelques babioles.

Vieille maison à Alos d’Isil

C’est un point très positif pour la Trans Pyr’ et pour la HRP car il y avait à Alos un grand vide au niveau du ravitaillement depuis la fermeture en 2006 de la petite auberge « casa Eugenia ». D’un côté, on peut trouver quelques bricoles à l’auberge du Port de la Bonaigua (si l’on n’arrive pas trop tard…) ; de l’autre, c’est le refugi Enric Pujol, non gardé donc sans ravitaillement. C’est donc une très bonne nouvelle pour les randonneurs mais aussi pour Alos, qui va retrouver un lieu de vie en quelque sorte.

En résumé : refuge d’Alos d’Isil

– Gardien : Oscar Vidal

– Téléphone : 00 34 642 580 685

– Capacité : 20 places

– Nuitée : 15 €

– Mail : refugialos@gmail.com

– Site www.refugidalos.cat

– Pas de restauration mais cuisine équipée et vente de vivres de course

De plus, autre point très positif : le chemin des Granges de Moredo a été débroussaillé et balisé. Voilà qui pourrait nous inciter à réhabiliter cet itinéraire que nous avions déjà laissé tomber dans l’édition 2007 de la HRP car il devenait presque impraticable, au profit du passage par Isil ; d’ailleurs, nous ne l’évoquons même pas dans la Trans Pyr’. Cette portion scabreuse à souhait traverse un sous-bois ainsi que des zones de broussailles, de hautes herbes et quelques zones humides : elle va donc nécessiter un entretien annuel car ce genre de milieu évolue très vite. La fréquentation de ce sentier jouera un rôle également. Peut-être y a-t-il eu quelques modifications de parcours ? Les premiers randonneurs qui emprunteront ce sentier fraîchement remis en état sont invités à nous donner leurs impressions. A surveiller dans les années à venir pour voir si ce sentier garde un aspect accueillant ou s’il s’est à nouveau laissé envahir par la végétation.

Une réflexion au sujet de « Trans Pyr’ et HRP : Refuge à Alos d’Isil ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *